En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

3ème trimestre

François de Rugy dialogue avec les lycéens

Par adminbis lycee, publié le lundi 26 mars 2018 22:37 - Mis à jour le dimanche 1 avril 2018 20:56

OUEST-France (Edition web)

 Publié en ligne le 26 février 2018 par
Patrice Saint-André,
Correspondant Ouest France

    SAINT-HERBLAIN 

     François de Rugy dialogue avec les lycéens

 

                                                                                          

      Les questions posées par les élèves ont été directes
abordant sans détour des sujets sensibles. | Ouest-France

Le président de l’Assemblée nationale a répondu à de nombreuses questions. Un échange apprécié par les élèves des classes de terminale de l’Institut Saint-Dominique.

Le débat

Pour ce dernier vendredi, avant les vacances d’hiver, François de Rugy est venu dialoguer avec les élèves de terminale de l’institut Saint-Dominique. Avant de répondre aux questions des lycéens, le président de l’Assemblée nationale a rappelé son parcours politique, depuis son élection comme député de Loire-Atlantique, en 2007, jusqu’à sa participation à la primaire citoyenne, dans la perspective de l’élection présidentielle de 2017.

François de Rugy n’a pas hésité, dans ses propos préliminaires, à rappeler le sens de son engagement. « Il y a un sentiment de défiance vis-à-vis des politiques, ce qui se traduit, notamment, par une abstention très forte aux dernières législatives. Avec Emmanuel Macron, nous voulons redonner confiance et transformer le fonctionnement de l’Assemblée nationale. Nous voulons une République plus démocratique, plus ouverte et plus efficace. »

Par la suite, le président de l’Assemblée nationale a répondu à de nombreuses questions des lycéens, des questions directes mais toujours posées avec cordialité. « Vous avez déclaré publiquement soutenir le vainqueur de la primaire citoyenne et, un mois plus tard, vous vous engagez aux côtés d’Emmanuel Macron. Pourquoi ce virage ? » Avec application, François de Rugy explique son engagement : « Au cours des primaires, chacun est venu avec son projet. Je ne partageais pas le projet de Benoît Hamon et je me retrouvais plus dans les idées d’Emmanuel Macron. »

Les jeunes lycéens ont manifestement préparé leurs questions qui portent souvent sur des sujets sensibles : le cumul des mandats, la présence des députés à l’Assemblée nationale, l’engagement pour les véhicules électriques, la légalisation du cannabis… Une jeune fille tente une question brûlante d’actualité. « Quelle est l’influence des médias dans la vie politique ? » François de Rugy n’est pas venu pour lancer des petites phrases assassines : « Les petites phrases des politiques prennent de l’importance dans la caisse de résonance des médias, mais disparaissent aussi très vite. Nous devons résister à la dictature de l’immédiateté. »

Pierre Capélaère, le directeur de l’institut, pose une dernière question : « Quels conseils à nos jeunes pour leur engagement ? » Le député de Loire-Atlantique propose sa conclusion. « Il faut de l’optimisme et de la volonté pour s’engager dans des projets collectifs, sources souvent de grandes satisfactions. »