En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies à des fins statistiques anonymes.
En savoir plus sur la gestion des cookies

Historique

Historique

Par webmestre stdo, publié le lundi 21 janvier 2013 14:10 - Mis à jour le mardi 19 août 2014 13:10

En 1915 les demoiselles RUAULT créent le cours privé « Cours Notre Dame ». Aussi en 1952 alors qu’elle est parvenue à l’âge de 65 ans Mademoiselle Renée, la directrice, souhaite-t-elle préparer la relève. C’est alors qu’elle cherche à rencontrer les Dominicaines.

En 1954 Mère Catherine Dominique, prieure Générale de la Congrégation, répondant à cette demande ouvre un pensionnat dans l’hôtel St Georges situé au 12 rue Maréchal Joffre à Nantes. En octobre 1954, les religieuses y accueillent 252 élèves. Mère Agnès de Jésus prend la direction de l’établissement qui va se distinguer des autres écoles nantaises par l’ouverture de la filière scientifique aux jeunes filles grâce à Soeur Marie d’Aquin.

L’effectif croissant rapidement il faut rechercher une autre implantation. A l’Ouest de Nantes sur la commune de Saint Herblain des amis se révèlent du côté de Saint Louis de Montfort et proposent un champ de choux au bout d’un chemin bourbeux. La population se développe dans ce secteur et une école y serait bienvenue. Monsieur Chauty, parent d’élève à saint Dominique, assiste les religieuses de ses conseils et esquisse le projet d’une construction scolaire avec Monsieur Bonnet. La première tranche de travaux est achevée à la rentrée 1960 pour les classes élémentaires quoique sans route tracée pour accéder au bâtiment. Une seconde tranche de travaux est entreprise en 1962 pour les classes du collège, portant l’effectif total à 405 élèves, les 110 lycéennes continuant à étudier rue du Maréchal Joffre.

C’est à la rentrée de septembre 1963 que tout l’établissement est regroupé au 103 avenue de Cheverny avec 710 élèves. D’autres tranches feront apparaître successivement le réfectoire, des chambres, un nouveau bâtiment pour le primaire et les laboratoires, le gymnase en 1972, le bâtiment d’accueil avec une chapelle en 1973.
En 1969 le contrat d’association avait été accordé au secondaire. Il le sera en 1975 pour le primaire.

A leur tour les Soeurs pensent à l’avenir de leur établissement constatant la diminution du nombre de religieuses enseignantes. Mr Pinault quitte « Stan » de Paris pour prendre la direction de St Dominique en 1975. Les laïcs seront désormais de plus en plus nombreux à assurer les responsabilités d’autant que l’établissement accueille plus de 1 000 élèves.

Puis vient le temps de l’ouverture à la mixité qui sera généralisée à tous les niveaux en 1980 quand un internat accueille encore 120 pensionnaires filles.
Mais l’internat sera fermé et les Sœurs devront quitter Saint Herblain.

Le lycée sera construit lui aussi en plusieurs étapes. La dernière de 2006 sera marquée par la création d’un studio de danse contemporaine pour le bac littéraire et une cafétéria avec poufs et baby-foot.
A la rentrée 2007, les cuisines et salles à manger ont été entièrement refaites permettant de servir jusqu’à 1 100 repas / jour en cinq lieux simultanément.
L’informatique a progressivement gagné tous les espaces. Les professeurs saisissent leurs notes depuis leur domicile et les parents peuvent les consulter sans attendre de recevoir les bulletins.
En 2008, l’établissement franchit le cap des 1 600 élèves répartis de la pré petite section aux classes Terminales. Et déjà le grand chantier de la réhabilitation des espaces de la communauté est prévu pour l’été suivant.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe